CHINESE PILOTS TRAINING in WEST USA (Part I).

 

 Chao-Min Cheng, Chinese Cadet.

L'entraînement des personnels Chinois par l'Army Air Force trouve son origine à la fois dans une sympathie émotionnelle pour l'engagement de la Chine dans son long et inégal conflit avec le Japon et dans le désir de constituer une armée aérienne forte dans une nation qui partage la cause des Etats-Unis. Le 29 Mars 1941, peu de temps après la promulgation de la loi prêt-Bail, le Brigadier Général H.B. Clagett est envoyé en Chine à la tête d'une mission "Army-Navy et Air" afin de déterminer l'état de la force aérienne Chinoise et ses besoins. Le programme négocié avec l'Etat Major Chinois est prévu initialement pour l'entraînement par l'AAF d'un total de 500 pilotes de monomoteur, 25 mécaniciens armement, 25 mécaniciens radio et 20 pilotes de bombardier lourd et les équipages correspondants.

La guerre du Pacifique rend nécessaire le long et difficile voyage par les Indes et la façade Atlantique des Etats-Unis. Seuls les deux premiers groupes de stagiaires Chinois parviennent aux Etats-Unis par la route Est du Pacifique. Historiquement le premier détachement arrive à San Francisco le 20 Octobre 1941 et commence son entraînement début novembre.

En décembre 1943, au moment où la charge d'entrainement atteint un niveau maximum l'AAF accepte d'entrainer 960 membres d'équipage de B-25 (non pilotes). Les pilotes devaient être issus des brevetés du programme d'entraînement des pilotes. En novembre 1944, de nouvelles négociations aboutissent entre les état-majors des Etats-Unis et de la Chine. L' AAF prévoit d'entrainer un nombre total de 1500 pilotes, 42 équipages de B-24, 100 techniciens des 3ème et 4ème échelon de maintenance, 960 membres d'équipage de B-25 non-pilotes, 27 membres d'équipage reconnaissance photo et 30 navigateurs astro. Fin Avril 1945, le programme d'entrainement des équipages non-pilotes de B-25 est porté à 114 et le nombre d'équipages reco-photo porté de 27 à 39. Le nombre de techniciens est porté à 700 et 104 techniciens supplémentaires ajoutés avant le V-J Day.

A l'instar des cadets Britanniques, l'entrainement des pilotes Chinois ressort de la responsabilité du Centre d'Entrainement de la Côte Ouest principalement en Arizona.

- Primary Training: Thunderbird Field, Glendale, Arizona.

- Basic Training: Marana Army Air Field, Arizona.

- Advanced Training: Transformation Bimoteur (AT-10) à Carlsbad (New-Mexico). Luke Field, Arizona. Ce terrain servit également à l'entrainement opérationnel sur P-40. L'entrainement bimoteur, dispensé initialement à Williams Army Air Field, Arizona, est transféré à Douglas Army Air Field, Arizona, en novembre 1943. puis transféré à Marfa Army Air Field, Texas. L'entrainement opérationnel sur B-25 commençe à Roswell Army Air Field, Nouveau Mexique, en Mars 1943. A la mi-Avril 1943 cette phase du programme d'entrainement Chinois est transférée à La Junta Army Air Field, Colorado, où il restera jusqu'à son déplacement à Columbia Army Air Base, Caroline du Sud, sous l'autorité de la 1st Air Force en Août 1945. La transformation sur B-24 débute à Kirtland Field, Nouveau Mexique, au printemps 1944. Elle est suivie par l'OTU dans la 2ème Air Force à Pueblo Army Air Base, Colorado.

Pour la période précédant la fin de l'année 1945, le nombre de personnels brevetés s'établit comme suit : 889 pilotes, 235 bombardiers, 83 navigateurs, 176 opérateurs radio, 195 mécaniciens avion et moteur, 188 armuriers, 126 mitrailleurs. Techniciens au sol: 139 mécaniciens avion moteur, 115 armuriers, 20 en communication, 24 photographes, 4 moniteurs de link-trainer et 6 de maintenance. Seuls les programmes Britanniques et Français ont permis de breveter plus de personnels que les 2 238 Chinois avant la fin 1945. Au final, il était prévu que le programme Chinois surpasserait le programme Français au nombre de brevets délivrés en tant que seul programme non-Latino-Américain prévu pour continuer après 1945.

   

 Ground School for Chinese Cadet.

 

 Preflight Training - Chao-Min Cheng, briefing before his first solo flight  with John Swope (Instructor).

 

Thunderbird Field Instructor patch - Chinese Cadet - 2nd Squadron Chinese Pilot US.

LIFE 4 Mai 1942 (Extraits):

 CHINESE PILOTS at Arizona's Thunderbird Field they are taught lessons of aerial combat.

"Months before Dec7, the U.S Army was training Chinese air cadets in this country. Theses cadets, all officers in the Chinese Army, had received their ground training under American tuelage at Hangelhow. After that floying school was bombed by the Japanese, they marched 1 000 weary miles to Chungking and then ti Kumming. From there they came to the US and to Thunderbird Field, an air school owned by Leland Hayward which is now devoting its facilities to the Air Corps. Two classes already have entered the scool. How many more will follow them is a problem of wartime transportation.

Fledgling pilots of eleven of the United Nations are trained at Thunderbird Field and the Chinese are probably the smartest and most disciplined of the lot. Language is their greatest barrier, for most of them speak different dialects, as foreign to their cars as English. But with the use of a few basic phrases, interpreters and hand signals, they easily understant the instructors. Flying is a second nature to them and they waste no time in mastering its mysteries. So eager are they to learn that they have finished the ten-week primary course in six weeks and advanced training at the Army's nearby Luke Field proportionately faster. But life has not been all study for the Chinese Cadets. They are as fun-loving and mischievous as any American youths. They have rapidly improved upo, the Western Custom of hazing and become so expert in volleyball and basketball that they have had a hard time getting American teams to play with them.

On March 27, the fist class of 42 Chinese cadets graduated as pilots. They were given thei wings by Major Genera Teh-Hsieh Shen, the former chief of staff of the Chinese Air Force and now in charge of his country's training program in the U.S. After the graduation ceremony, the new pilots lost little time in farewells. Packing their bags, they they started off the next morning, bound for China and the chance of putting their training into use against the airmen of Japan."

  Retour vers British Cadets - Part III. Vers Plan du Site. Vers Chine Cadets (Part II).

 Accueil - Home Page.

Copyright © - P. LAVERDET - 2001/2017. 

E-mailWebmestre.