L'ECOLE de L'AIR aux CFPNA.

Créée en 1935, l'Ecole de l'air s'établit à Salon de Provence en 1937. Elle connaîtra pendant la seconde guerre mondiale une existence difficile en étant contrainte à une période de clandestinité et des moyens d'instruction limités. Après le débarquement en Afrique du Nord, l'Ecole de l'air de recrute de nouvelles promotions via les centres de Casablanca et de Miliana, et s'établit en Juillet 1943 à Marrakech sous la direction du Commandant Dartois.

L'instruction militaire s'effectue au camp d'Arround, au coeur de l'Atlas Marocain, avec comme épreuve ultime, l'ascension en tenue de combat et en plein été saharien du mont Toubkal (4 167m) point culminant du Haut-Atlas.

Quatre promotions de l'Ecole de l'air partiront assurer leur formation au pilotage aux Etats-Unis faute de matériels adaptés.

- La promotion "Thouvenin de Villaret" (AFN 43), recrutée en Afrique du Nord sera la première à partir et constitue l'essentiel des membres du 9ème détachement CFPNA.

- La promotion "Tedesco" (AFN 44) succédait normalement à la première promotion "Thouvenin de de Villaret", recrutée également en Afrique du Nord.

En octobre 1944 les effectifs des deux promotions de lÉcole de lair recrutées en France, qui n'avaient pour certains pas eu l'occasion de voler, se retrouvent ensemble à Marrakech aux côtés des membres de l'AFN 44:

- La promotion "Tricaud" (1942), promotion qui avait dû interrompre ses cours en novembre de la même année, lécole de Salon de Provence étant occupée par les troupes allemandes qui avaient décidé de la fermer.

- La promotion "Pomier Layrargues" (1943), dont les élèves attendaient le début de la formation en suivant les cours de différentes Écoles dingénieurs.

Les trois promotions continueront leur formation au pilotage aux Etats-Unis en Alabama et en Caroline du Sud au sein du 19ème détachement CFPNA.

Malgrè un cursus de formation qui disloque les différentes promotions, leurs membres n'en perdirent pour autant l'esprit et le respect des traditions du "Piège". Ceux qui effectueront leur cycle complet rentreront en France pour être affectés en unités en juillet 1945.

 

Quelques membres de la "Thouvenin de Villaret" (9ème détachement CFPNA):

Photo 1 - Debout (de G à Dte): Jean Carrier - Gérard Depardon - Jacques Margain - Pierre Ferrando - Pierre Briffe - Georges de Féraudy - Jean Humbert - Maurice Thion.

Accroupis (de G à Dte): Maurice Saint-Cricq - Jean P. Thomas - Louis Campocasso - Jean P Quinel.

Photo - 2 Debout (de G à Dte): Jean Marc Pineau - Henri Coisne - Henri Ferrando - Jean P Chabot - Albert Pestre - André Poillot - René Blanc - Denis Barois - Robert Clément.

Accroupis (de G à Dte): Jean Brit - Georges Lescure - Georges Fehner.

Membres de la "Tricaud", la "Pomier Layrargues" et de la "Tedesco" réunis au sein du 19ème détachement.

(A identifier). 

CFPNA: Ecole de l'air - Physical Training. CFPNA: Ecole de l' air - Cérémonie.

P.T (Physical Training) et respect des traditions du "Piège" (Reconstitution d'un baptême de promo par Denis Barois adoubant Charles Mesnard).

 

Promotion AFN 1943 "Thouvenin de Villaret" (Extraits):

Notre promotion doit son existence à une série d'évènements et de hasards que les uns et les autres étions à l'époque loin d'avoir prévus. Pour la plupart d'enter nous le cours de la vie s'en est trouvé radicalement changé.

Pendant les deux ans de notre formation, nous avons vécu ensemble une expérience passionnante, d'abord dans cette Ecole de l'air reconstituée hâtivement à Marrakech où l'on nous a soumis à une instruction intense et rigoureuse, mais où, heureusement, les circonstances de la vie quotidienne ne manquaient pas de piquant. Ensuite aux Etats-Unis où, après avoir quitté un monde qui n'en finissait pas de s'écrouler, nous nous sommes retrouvés au delà de l'Atlantique dans un univers moderne, tourné vers le futur, qui représentait déjà presque la vie que nous vivons aujourd'hui.

Tout en tirant le plus large profit des méthodes nouvelles qui nous étaient enseignées là-bas, nous avons pris le temps de goûter aux avantages de cette existence, pour ensuite retourner à la misère de la France d'après-guerre et réapprendre à nous en contenter.

Dans toutes les circonstances si diverses et parfois singulières de cette tranche de vie, nous nous sommes toujours parfaitement adaptés: nous qui pour la plupart n'étions pas destinés à devenir des aviateurs, nous avons fait de bons aviateurs, nous qui pour la plupart ne rêvions pas d'une carrière d'officiers, nous avons fait de bons officiers.

Et s'il est vrai que les conditions très particulières de recrutement et de formation de notre promotion AFN 43 font que celle-ci reste effectivement une promotion un peu à part, il est non moins vrai que nous n'en avons jamais éprouvé aucun complexe, ni le sentiment d'être différents de nos camarades recrutés en Métropole.

Par Albert PESTRE, délégué de Promotion.

  Retour vers Paroisse Plan du Site. Vers Insigne des CFPNA.

Accueil - Home Page.

Copyright © - P. LAVERDET - 2001/2017.

E-mailWebmestre.